Site Internet du Collège Paul Kapel

Les faits-divers qui ont marqué les élèves de Paul Kapel

JPEG - 74.5 ko

C’est une classe de 6e bien informée qui s’est prêtée, hier, à l’exercice de « l’actualité vue par les jeunes » . Nous étions au collège Paul Kapel, à Cayenne. Crash d’hélicoptère, agression, casseurs, jeux dangereux... Les élèves ont retenu les faits-divers de ces deux dernières semaines.

« Qu’avez-vous retenu de l’actualité de la semaine ? » ... les doigts se lèvent aussitôt. « Le crash de l’hélicoptère, c’est impressionnant » , répond un des élèves. Le fait divers est, en effet, l’un des événements les plus marquants de la semaine. France-Guyanea notamment publié les témoignages exclusifs des secouristes et des professionnels de l’aviation proche de Lucas Antoine-Édouard, le pilote qui est décédé dans le crash survenu mercredi 2 mai, dans les éditions du jeudi 3 et du vendredi 4 mai.
« Souvent, les faits divers nous marquent parce que c’est violent » , précise un autre élève. Plusieurs actes de violence sont évoqués par les collégiens, à commencer par l’agression du docteur Robert NG Kon Tia. L’obstétricien de 88 ans a été séquestré et frappé à son domicile, mardi 24 avril, par trois individus qui lui ont dérobé 2 500 euros. « Ils ont violenté une personne âgée alors qu’on leur doit le respect » , fait remarquer Jandire Octobre. Robert NG Kon Tia ne s’est pas laissé abattre, il a posé pour la photo de Une de France-Guyane (Lire notre édition du jeudi 26 avril).

« ILS ONT TOUT CASSÉ »

La violence n’existe pas qu’en Guyane. Aussi, le jeune Jonathan Perez Sanchez s’est intéressé à ce qui s’est passé cette semaine en France hexagonale. Les médias ont largement relayé les images des Black blocs, ces casseurs qui ont affronté les forces de l’ordre lors du défilé du 1er mai à Paris, jour de la fête du Travail. « Ça m’a interpellé car ils ont tout cassé » , relate-t-il.
La violence, c’est aussi les jeux dangereux qui exposent les enfants à des risques mortels.

Dans l’édition du vendredi 27 avril, le commissaire Joël-Patrick Terry revient sur les dangers du jeu « cap ou pas cap ? » Ce jeu est à la mode, il consiste à relever des défis tels que courir autour des voitures. Résultat : un jeune Cayennais de huit ans s’est fait percuter, vendredi 20 avril. Les collègiens de Paul Kapel ont, quant eux, parlé du jeu de la baleine. « On reçoit une image de baleine sur le téléphone... si on l’accepte, le jeu nous suggère de relever une série de défis, le dernier étant le suicide » , racontent les élèves.

CES JEUX DANGEREUX À LA MODE CHEZ LES JEUNES

Plusieurs d’entres eux auraient vu cette fameuse baleine sur leur téléphone... D’autres parlent même de vidéos choquantes qui tournent sur le réseau social What’s app. On y verrait des jeunes en train de se donner la mort. « On leur dit souvent de faire attention à ce qu’ils voient sur What’s app mais ils en reçoivent tellement sur leur télé- phone » , déplore Gaëlle Lebrun professeure d’anglais.
Dans l’actualité, il y a des faits-divers mais pas que. Nous avons tenté d’orienter les élèves vers le sujet de la Montagne d’or, le débat public étant au coeur de l’actualité.
Pour ou contre ? Les enfants ne semblaient pas vraiment inspirés. L’une des élèves nous a cependant fait part de son imagination débordante : « La Montagne d’or ? C’est une montagne tout en or. »

ILS ONT DIT :

  • Nayla Lehacaut : « Ça m’a fait de la peine »
    JPEG - 25.1 ko

    « Le crash d’hélicoptère m’a marqué car le choc était violent et ça m’a fait de la peine de voir que des gens sont morts dans cet accident. Je l’ai appris en lisant le journal. »

  • Léa Fabre : « L’agression du médecin de 88 ans »
    JPEG - 15.3 ko

    « Ce que je retiens de l’actualité, c’est l’agression du médecin de 88 ans (Robert NG Kon Tia). 2 500 euros ont été dérobés, il a été violenté alors que c’est une personne âgée. Je pense qu’il devrait y avoir plus de sécurité car pour l’instant il y a trop de violence en Guyane. »

  • Jonathan Perez Sanchez : « Les black blocs ont retenu mon attention »
    JPEG - 16.1 ko

    « Ce sont les black blocs qui ont retenu mon attention. Ce sont les casseurs pendant les manifestations (1er mai dans l’Hexagone). Ils ont cassé les vitres de voitures, y compris celles des policiers qui cherchent maintenant qui a fait ça. »

  • Jandire Octobre : « Le harcélement à l’école »
    JPEG - 15.4 ko

    « Le harcélement à l’école est un fait d’actualité. Il y en a qui jugent les autres à leur apparence. Ils critiquent... Et les parents ne sont pas toujours informés que leur enfant est une victime à l’école. »

  • Layana Drayton : « Un an après le mouvement social »
    JPEG - 16.7 ko

    « Moi je veux parler de la grève, car on est un an après le mouvement social de mars- avril 2017. Je ne comprends pas pourquoi on fait grève car pendant ce temps-là les enfants n’apprennent rien et ça ne les emmène pas loin. »

Sources : France Guyane
http://www.franceguyane.fr/actualite/education-sante-environnement/les-faits-divers-ont-marque-les-eleves-de-paul-kapel-398909.php

Télécharger cet article : Enregistrer au format PDF

Collège Paul KAPEL
Cité Eau Lisette
BP 75014
97305 Cayenne
RNE : 9730091L


Principale : Mme Lafrontière
Principale Adj. : Mme Eugénie
-* > Plan d’accès < -
05 94 30 17 10
05 94 30 47 04
Courriel


AGENDA

Agenda du Kapélien à télécharger en cliquant ici.


©2018 Académie de la Guyane - Tous droits réservés |